Mois: juillet 2013

Eclats de rires avec Frasier

Je regarde en ce moment les épisodes d’une série qui me fait mourir de rire. Cette série n’est pas nouvelle, plutôt ancienne et je ne la connaissais pas auparavant. Depuis, je suis fidèle au rendez vous et je ne manque pas un épisode. Je regarde ainsi les péripéties de la vie de deux frères, psychiatres, (l’ainé travaillant dans une radio et le second ayant son cabinet) et de leur père Martin et à eux tout seuls, ils sont vraiment comiques. C’est la série  » Frasier » qui me fait rire actuellement. Frasier ou Niles (son frère) ont le don de se retrouver mêlés à des situations rocambolesques à n’en plus finir. Ajouté à cela, leur père,leurs amis ou collègues qui ajoutent leur grain de sel combiné à un bon rythme de vannes donnent à la série cette touche particulière d’originalité et d’humour. Non seulement je passe un bon moment tous les matins en regardant Frasier mais je continue à travailler mon anglais, je ne supporte pas de voir des séries originales américaines en français, les voix …

The Way to a Woman’s Heart de C. Jones

C’est le deuxième livre que j’ai lu de Christina Jones et je n’ai pas été déçue. Une jeune fille Ella quitte son job dans la City Londonienne et accepte un job de nounou dans le Berkshire (campagne anglaise). Elle veut profiter de ce break pour voir si sa relation avec son petit ami vaut vraiment le coup. Elle est très rapidement conquise par son job, par sa patronne qui devient une amie et son nouvel environnement. Une chose est sûre, à partir qu’elle vit dans le Berkshire, il n’y a pas un jour qui ne sera pas différent de l’autre. Sa patronne décide d’accueillir d’autres personnes dans sa maison et la diversité, l’originalité de chacun des personnages va créer une ambiance détonante. Quand s’ajoute à cela, leur participation à un show de cuisine télévisé et la mise en œuvre de leurs talents culinaires avec un soupçon de magie, tous les ingrédients sont mis en place pour captiver le lecteur et terminer ce bouquin en deux temps, trois mouvements. Personellement, j’ai adoré l’intrigue, le côté anticonformiste …

Un moment à soi au Cappuccino

Alors, ce qui est bien quand on est en congé de maternité, c’est qu’on a tout son temps.On peut remettre certaines choses à plus tard et on a un emploi du temps tellement relax qu’on se sent vraiment en vacances, du moins tant que notre bout de chou n’a pas pointé le bout de son nez. C’est ainsi qu’hier, je suis partie à Wesfield Centre à Shepherd’s Bush pour me balader et faire du shopping. Bien sûr, je n’ai pas manqué de m’arrêter au Cappuccino, mon lieu favori pour leurs milkshakes et leurs glaces au yoghourt. Leur menu, en général est appétissant mais j’ai une faiblesse pour leurs desserts et milkshakes. D ‘ailleurs, après avoir commandé un Colazione de inglese et un milkshake à la fraise, j’ai profité du calme de ce café tout en bouquinant. J’adore faire ça, avoir du temps pour moi, me poser dans un café sympa et bouquiner dans un endroit classe et cosy, surtout quand il y a très peu du monde et juste profiter du moment présent.

Cherish every moment

J’adore quand je peux profiter d’une brise rafraichissante sur la terrasse avec comme compagnie une bouteille d’Evian, un bol de framboises, cerises et pêches blanches, mon kindle et mon nexxus.Notre appart est bien en hiver mais en été c’est un véritable sauna et mes capacités de tolérance à la chaleur sont très limités. Chaleur et ébullition des hormones ne font pas bon ménage et la terrasse est mon lieu de prédilection pour relativiser et me dire que la fin est proche. J’ai envie à la fois de me retrouver maîtresse de mon corps mais ne plus sentir ma puce faire sa samba dans mon bidon va me manquer. Être enceinte, accoucher et devenir maman est une aventure mais aussi un sacré bouleversement physique et émotionnel. Je ne suis qu’au début de cette épopée et j’ai envie comme m’a conseillé mon manager de profiter de chaque moment avec mon petit bout de chou mais aussi de profiter pleinement de ce congé de maternité pour recharger mes batteries.

Un petit trésor chez les Babilleuses

Vivement recommandé par une de mes amies, j’ai acheté un coussin de maternité pour me soulager les lombaires mais aussi pouvoir faire des siestes bien installées. Étant donné que je deviens au fur et à mesure une vraie petite éléphantine, je me suis dis qu’il était temps de m’offrir un peu de confort pour mes derniers mois de grossesse. C’est ainsi qu’après une recherche et une lecture détaillée, j’ai fait mon choix sur le coussin de maternité des Babilleuses. J’ai été séduite par la simplicité, le procédé et le fait que ce coussin a été crée par une maman avec des professionnels de santé. Du point de vue esthétique, en termes de couleurs du bleu canard, au chocolat et même au fuchsia , vous avez l’embarras du choix pour les couleurs. Le coussin est polyvalent : que ce soit pour dormir, vous caler dans le canapé, pour l’allaitement au biberon ou au sein, ce coussin m’a vraiment soulagée quand ma p’tite puce a commencé à prendre du poids. J’ai commencé à avoir des maux de …

Grosse chaleur et bébé en route

Oooh My God, il fait tellement chaud à Londres que cela en devient étouffant, qui l’aurait cru ? Hier, dans le train, je commençai à dégouliner à petites gouttes et m’épongeai frénétiquement avec mon mouchoir…j’adore l’été mais moi, cette fois-ci, cet été-là, le soleil m’assomme. This hot wave is killing me everyday and I am so glad to be on maternity leave now. Hier, je me suis effondrée comme si mon corps a su qu’il pouvait se détendre complètement non-stop et je me suis endormie vers 21h30 dans le canapé…si çela ne démontre pas mon niveau de fatigue, je ne sais pas ce que c’est ! Mon homme est passé à la vitesse supérieure la semaine dernière et a acheté un ventilateur pour m’aider à supporter cette chaleur, si c’est pas attentionné ça ! 🙂 Quand à mon p’tit bout, elle se porte à merveille, en fait elle pète la forme pour tout vous dire.Before she was looking for the exit but I can tell you right now thast she found it.My midwife confirmed it …