L’essentiel prime sur le superficiel

Noël est à l’origine une fête de partage, de famille pleine de générosité et d’amour. Pour autant, vous devez le reconnaître que Noël à la télé, c’est une course à la consommation sans nom, à trouver le dernier cadeau et bien sûr à mettre les p’tits plats dans les grands, (j’étais à Intermarché avec ma mère et j’ai cru ma dernière heure arrivée quand ma mère et moi avons fait la queue pour acheter du homard ! ) Moi, j’avoue que ça me dépasse, j’adore manger et manger des plats trop trop bons mais où est passé le sens, le message de Noël ?

Je ne suis pas demandeuse de cadeaux parce que j’ai reçu des cadeaux inestimables sans aucune valeur marchande mais qui me rendent tellement heureuse que je ne souhaite pas plus. Disons que j’ai l’essentiel et c’est le plus important. Bien sûr, je ne vais pas dire non quand on va m’offrir des cadeaux, je ne suis pas folle au point de les refuser !! mais cette année, j’ai l’essentiel et c’est ce qui compte. Franchement defois, l’essentiel prime sur le superficiel, ne l’oublions pas.

One thought

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s