Bookaholic, Jolia aime
Laisser un commentaire

Fifty Shades : De la pure dynamite…

Je viens de terminer le dernier livre de la trilogie de Fifty Shades. Pour tout vous dire, j’ai commencé à entendre parler de ce livre par mon homme, il n’arrêtait pas de me dire qu’il voyait un nombre incalculable de femmes complètement plongé dans ce livre…et j’avoue que cela a piqué sérieusement ma curiosité… ensuite je n’ai pas arrêté de voir ce bouquin en publicité dans le métro, le train ou à Victoria Station et entraperçu la couverture de ce livre dans les mains de pas mal de femmes. Pourquoi cette trilogie a eu un tel engouement à Londres? Pourquoi ce livre parle tout particulièrement aux femmes ? J’avoue que le premier livre a attisé ma curiosité avec l’ antagonisme et l’attirance entre les deux caractères. Comment deux personnes tellement différentes tel  l’ombre et la lumière sont autant attirées l’une par l’ autre? L’héroine Anastasia Steele est jeune mais intelligente, ce qui selon moi, était plus que nécessaire face au sacré control freak Mr Grey. Mais en toute honnêteté, je pense que n’importe quelle fille sensée aurait pris la poudre d’escampette en découvrant les tendances sexuelles de Mr Grey hum really kinky… Je suis restée bouche bée et les yeux agrandis de surprise en lisant certains passages du bouquin et croyez moi, j’ai eu du mal à m’en remettre, this book is  …there is an hotness in these books, oh my god! and it is so intenseeeee! how Ana can cope with this electricity, this sensuality it’s beyond my understanding… Je pense que cette trilogie a permis de dépasser un interdit que les femmes s’imposent elles- mêmes, elles sont curieuses,intriguées mais au pas de point de s’y brûler les doigts, elles préfèrent plutôt voir notre chère Ana se dépatouiller avec son Fifty Shades et être des lectrices observatrices tout en étant bien accro à cette histoire d’amour, car c’en est une et on le voit clairement dans la suite.

Fifty Shades – Darker

Le second tome de la trilogie est plus révélateur sur la personnalité de Christian Grey et permet d’apprécier et de s’attacher au personnage. De plus, c’est une première fois pour Anastasia et Christian de tomber amoureux et d’ être en couple. Comment concilier les débuts d’une relation avec une personnalité aussi complexe et mystérieuse que C.Grey ?

C.Grey découvre et ressent un kaléidoscope d’émotions auquel il n’est pas habitué et admet qu’il veut plus qu’une seule relation de dominant à dominé.C. Grey tombe amoureux et il est d’une sensibilité à fleur de peau tout en dégageant toujours cette sensualité, cette sexualité torride,C. Grey est en lui-même un cocktail détonant. Ce que j’adore c’est la psychologie féminine qui transparait à chaque instant avec les pensées de l’héroïne, her inner goddess  (« my inner goddess is doing the merengue with some salsa moves  » ) and her subconscious qui sont constamment à ses côtés dans cette aventure, qu’est-ce qu’elles sont marrantes sérieusement !!! Et puis il y a quand même des scènes hilarantes, même si Fifty Shades  est souvent colérique, plus il devient amoureux et plus il en devient comique… parce que sa petite amie Ana le défie, ne l’écoute pas et il pète un plomb… imaginez un mec qui contrôle tout de a à z et soudainement il perd contrôle….c’est un véritable cataclysme pour lui !
Fifty Shades  – Freed

Le troisième tome c’est la vie de couple trépidante d’Ana et de Christian. Deux personnages avec un fort tempérament qui s’aiment passionnément et doivent apprendre à faire des compromis…easier said than done… c’est le moins qu’on puisse dire! Dans ce livre, j’ai trouvé qu’ Ana aussi fait pas mal de boulettes et n’arrange pas les choses avec son Fifty Shades mais en s’opposant à lui, elle s’affirme ,gagne son indépendance et il l’aime encore plus pour sa capacité à le défier, à lui dire les quatre vérités et à l’aimer tel qu’il est. Voir un homme si cynique et fermé au monde se transformer en un homme aimant et protecteur rien qu’en tombant amoureux est une belle histoire. Je me suis attachée à ces personnages et le caractère complexe de C. Grey est à la fois flippant, séduisant et malgré tout attirant. Quant au reste, il n’a rien à dire, this book is hot, alors mesdames et à toutes les célibataires si vous souhaitez pimenter vos câlins , Fifty Shades est une sacrée source d’inspiration !!!! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s